Vendre sa voiture pour pièces : l’essentiel sur la prime à la casse de vieille voiture

Lorsque votre véhicule est hors d’usage, il peut être nécessaire de le céder à une casse. D’ailleurs, c’est une obligation pour tout propriétaire de voitures non roulantes. En le faisant, vous préservez votre santé et vous pourriez recevoir une prime à la casse.

Prime à la casse de vieille voiture : l’intérêt de la reprise de voiture en panne

Pour préserver la nature, il est capital de bien gérer les voitures usagées. C’est pourquoi la loi stipule dans certains pays que tout véhicule hors d’usage soit envoyé à la casse. En France par exemple, le gouvernement prévoit une prime à la casse pour la reprise de voiture en panne.

Comment bénéficier de la prime ?

Pour jouir de ce dispositif de l’État, il faut d’abord consentir et envoyer votre vieille voiture à la casse. En effet, il s’agit d’une opération de rachat voiture occasion. C’est ce qui permet à la casse de détruire le véhicule à tout moment afin de le recycler. Et en retour, vous recevez une prime d’environ 2000 € pour les personnes non imposables. Vous pouvez vous en servir pour mieux planifier l’achat de votre nouvelle voiture.

Prime à la casse

Quels sont les véhicules concernés par cette reprise de voiture en panne ?

La prime à la casse est un véritable coup de pouce financier. Certes, elle ne peut pas couvrir la totalité de votre budget d’achat d’une nouvelle voiture, mais elle constitue une grande aide. Pour en bénéficier, il faut que votre véhicule envoyé à la casse puisse remplir certaines conditions. Elles sont notamment liées à :
  • la marque de la voiture ;
  • sa date de mise en circulation ;
  • sa date d’immatriculation (s’il s’agit d’une voiture d’occasion) ;
  • la vignette Crit’Air 0, 1 ou 2 que doit porter la voiture ;
  • etc.
Voilà autant de conditions que doit remplir votre voiture pour vous permettre de bénéficier de la prime à la casse.
Appelez-moi !